Le mot du Père Tommy

Het woord van Pater Tommy

Juin 2014

Fin d’année rime avec envoi de l’Esprit Saint


Comme la Pentecôte tombe tard cette année, nous arrivons à la fin de l’année en combinant cette belle fête avec notre dernière missive !
Nous avons vu comment les apôtres, accompagnés de Marie et de quelques femmes, attendaient l’effusion de l’Esprit Saint au Cénacle. Quand notre pape François a célébré l’eucharistie le 25 mai à la Chambre Haute, le Cénacle, à Jérusalem, il a dit que le Cénacle était le lieu de naissance de l’Eglise. Là où a eu lieu la dernière Cène, là où les apôtres ont reçu le don de l’Esprit Saint. L’Esprit qui éclaire, qui donne vie, l’Esprit qui guérit, qui console, qui ravive. Il est surtout celui qui envoie en mission. Nous voilà donc envoyés une fois de plus, non pas très loin mais là où nous vivons pour être les témoins de son amour qui vit en nous. Ne soyons pas trop discrets… n’ayons pas peur de dire ce qui nous fait vivre, il n’y a pas de quoi être gênés !
Laissons nos cœurs s’ouvrir bien grands, remplissons nos poumons de cet Esprit qui donne souffle.
Merci à tous ceux et celles qui ont permis à la paroisse de vivre tant de belles choses cette année encore. A tous les parents des étudiants en examens, nous souhaitons toute la patience nécessaire et aux étudiants une pleine réussite !!!
Le 22 juin, nous fêterons les 10 ans du départ de Fernand Lambert de la paroisse au cours de la messe de 10.30, en me confiant la mission du berger.  Il sera avec nous. Il poursuit inlassablement son ministère au home de Wezembeek, et me remplace volontiers de temps à autre. Merci à lui.
Les vacances de la messe du samedi soir commenceront le 21 juin parce que je souhaite participer à une réunion de cousins en Hollande. Elles reprendront le samedi 6 septembre.

Juni 2014

Einde van het schooljaar rijmt dit jaar met Pinksteren


Omdat Pasen zo laat valt dit jaar, kombineren we dit jaar onze laatste parochiebrief met het Pinksterfeest. Het is een mooie gelegenheid om even stil te staan bij de zending die voortkomt uit de gave van de Heilige Geest.
De apostelen en Maria vergezeld van enkele vrouwen waren samen gekomen in het Cenakel na de Hemelvaart van de Heer. Ze wisten niet meer wat te doen, omdat hun Heer was heengegaan. Hij had ze wel beloofd zijn Geest te zenden, zodat ze hun Missie zouden vervullen met de kracht van de Heer, getuigen te zijn van zijn liefde in deze wereld, die van die tijd, en die van deze tijd. We hebben op de tv gezien hoe de Paus de mis vierde in het Cenakel van Jerusalem, de ware oorsprong van de Kerk. We mogen dit nu gedenken bij het Pinksterfeest. Opnieuw krijgen we de gaven van de Geest om onze rol beter te spelen in onze maatschappij. We mogen ons geloof verdiepen en wetende dat we uitgenodigd zijn aan zijn Tafel, mogen we dankbaar zijn voor dat vertrouwen dat God ons schenkt.

Dank voor al het mooie dat we mochten beleven in onze parochie gedurende dit schooljaar, en dank aan alle medewerksters en mederwerkers zonder wie we het niet zouden kunnen !
Op 22 juni vieren we Pater Fernand Lambert die 10 jaar geleden uit de parochie vertrok en mij het herderschap toevertrouwde. We willen hem danken gedurende de eucharistie van 10.30 voor alles wat hij nog steeds doet in het Rusthuis van Wezembeek, en voor de keren die hij me vervangt.
De missen van 18.30 van zaterdagavond zullen vanaf 21 juni niet meer plaats vinden, in verband met de vakantie. Ze zullen weer starten op zaterdag 6 september.
Ik wens iedereen een goede vakantie toe en veel geduld aan de ouders van de studenten die examens hebben aan wie ik wens véél succes!

PAQUES 2014

Les familles appelées à ressusciter ?

Pâques est la fête de la résurrection, presque toute le monde le sait. Les œufs en chocolat se vendent… dès le début du carême ! Et pourtant, ils ne sont eux-mêmes signes de renouveau que s’il y a vraiment résurrection. Faisons les choses dans l’ordre en vivant le carême comme une suite du Christ, qui nous emmène un peu au désert, pour mieux nous retrouver, et surtout pour mieux retrouver le Christ qui vient sceller nos vies. On pourrait même dire que le Christ vient « oindre » nos vies, puisque nous sommes baptisés et confirmés. Les personnes mariées ont scellé devant le Christ et son Eglise une alliance signe de l’Alliance de Dieu avec son peuple. Et nous en sommes !Le moment de la Résurrection intervient au moment où tout semble perdu. Jésus est mort. Il est l’Innocence sacrifiée, Il est la Justice injustement traitée. Lui, le Juste, est accusé injustement. Il est le pauvre humilié. A vous qui me lisez, membres des Equipes Notre Dame, je dis aussi « Laissez-vous ressusciter ». Autrement dit, laissez-vous plonger à nouveau dans les eaux du baptême comme il sera fait pour les baptêmes de Pâques pour les enfants ou les adultes. Gardez la Lumière du Christ en mains. Celle que vous avez reçue le jour de votre baptême ou encore celle que vous recevrez pendant la liturgie pascale. Et redites la « profession de foi » avec votre communauté paroissiale ou autre.

Et en prenant conscience de la force du Père qui par son Esprit ressuscite son Fils Jésus, nous serons comme emmenés par sa grâce de paix. Elle signifiera renouveau ou réconciliation, dialogue, vie et tendresse, à réinventer chaque jour. Ne sommes-nous pas souvent plongés dans le quotidien qui nous engloutit. Avons-nous la capacité de voir la vie, de contempler le Renouveau de la vie, non seulement au printemps mais jour après jour ? Vivre la rencontre ainsi et le dialogue conjugal de cette façon donnera un souffle nouveau à chacune et à chacun.

(article publié dans la Lettre des Equipes Notre Dame)

PASEN 2014

Families geroepen ter wederopstanding ?
Pasen is het feest van de wederopstanding, bijna iedereen weet dat. De chocoladeeieren worden verkocht....zodra de vasten begint ! En toch, ze zijn zelfs niet het teken van de vernieuwing als er geen  echt wederopstanding is. Laten we de dingen in volgorde plaatsen : de vasten beleven zoals Christus, die ons meeneent naar de woestijn, om onszelf beter te leren kennen en vooral om Christus te volgen, die ons leven bezegeld.
Men kan  zelfs zeggen dat Christus komt om ons leven te zalven ; wij zijn immers gedoopt en gevormd.  
De gehuwden hebben dit bezegeld voor Christus en de Kerk als een teken van Het Verbond van God en zijn volk. En wij zijn dat ! Het ogenblik van de wederopstanding vindt plaats  als alles verloren lijkt. Jezus is gestorven. Hij is onschuldig opgeofferd : Hij, de gerechtigheid is  onjuist behandeld. Hij, de Rechtvaardige is onrechtvaardig behandeld. Hij is de arme vernederde.
Aan jullie die het lezen, zeg ik ook « Laat U opstaan » anders gezegd laat U opnieuw
onderdompelen in het doopwater zoals met Pasen zal worden gedaan met kinderen of volwassenen.
Houdt het licht van Christus in uw handen. Dat wat U met het doopsel en ook met de Paasliturgie zult ontvangen en herhaal de Geloofsbelijdenis met uw geloofsgemeenschap. Met het besef van de kracht van de Vader die door zijn geest zijn zoon Jezus laat opstaan, zullen wij als meegenomen worden door zijn gratie van de Vrede, het betekent vernieuwing of  verzoening, gesprek, leven en tederheid iedere dag opnieuw.
Zijn wij niet dikwijls ondergedompeld in het dagelijks leven dat ons helemaal opslorpt ? Hebben we de mogelijkheid het leven te zien , te beschouwen. Het leven te hernieuwen, niet alléén in de lente maar iedere dag. De ontmoeting beleven als ook het gesprek op die manier zal een  nieuwe adem
geven aan ieder en iedereen.

Entrée en carême 2014

Temps de désert et de re-création
Dans certaines entreprises sont proposés des temps de silence et de méditation. La visée est surtout psychologique. Retrouver de l’énergie pour être plus performants. Des trainings anti-stress et des coachings sont organisés pour être plus efficaces. Certains partent  même au vrai désert pour faire du « tracking ».
Prenons le carême comme un temps de re-création, pour être davantage chrétien, non dans la performance, mais dans le cœur ouvert pour l’accueil de ce mystère fou qui se prépare : Jésus va être condamné injustement, il sera mis à mort odieusement, il ressuscitera merveilleusement… en gardant cependant ses cicatrices !
Et nous pourrions ainsi relire et revivre autrement le récit de la Création qui culmine dans la création de l’homme et de la femme. Certes, ils connaitront directement la fragilisation. C’est la fragilisation qui donne d’aimer, de faire confiance, de croire en l’autre. C’est la fragilité qui demande le discernement entre un bien et un autre bien, peut-être plus grand.
Relire aussi comment le Christ nous guérit du péché, pour que nous soyons créés à nouveau, recréés par sa résurrection.
Nous vivrons alors nos choix quotidiens à poser dans toutes les circonstances de notre vie, non pas comme des tentations, mais comme des opportunités … Oui, nous sommes sans doute régulièrement tentés par le pouvoir, ou l’avoir, signes de notre « force » alors que Jésus nous met devant nos vraies responsabilités : « Aimer et servir, Dieu et nos frères et sœurs ».
Bon désert et bonne re-création

De vastentijd tegemoet

Tijd voor bezinningen en her-schepping

In zekere bedrijven wordt stilte en meditatie voorgesteld. Het doel is vooral psychologisch. Nieuwe energie terugvinden om meer te kunnen presteren. Anti-stress en begeleigingen worden georganiseerd. Sommigen gaan zelfs een echte woestijntocht maken.

Neem de vastentijd ook als een kreatieve tijd, om een beter christen te zijn niet om te presteren maar om je hart te openen voor het (te gekke) mysterie dat zich aankondigt :  Jezus wordt onrechtvaardig veroordeelt en op een afschuwelijke  manier ter dood gebracht, Hij verrijst wonderbaarlijk.....zijn lidteken echter behoudend.

We mogen aldus herlezen en anders het verhaal van de schepping beleven waarvan het hoogtepunt de schepping van man en vrouw is. Zeker ze kennen direkt de breekbaarheid. Het is deze broosheid die maakt de mogelijkheid te  houden van, te vertrouwen, de in die ander te geloven.
Het is deze breekbaarheid die vraagt te onderscheiden tussen goed een een ander goed, misschien grooter goed.
Herlezen ook hoe Christus ons van de zonden geneest opdat wij opnieuw herschept worden door zijn opstanding
Wij zullen dan ons keus van het dagelijksleven in alle omstandigheden beleven  niet als een verleiding maar als een gunstige gelegenheid.
Ja, wij zijn zondzer twijfel  geregeld in verleiding door macht of hebzucht, tekenen van onze « kracht » terwijl Jezus ons voor onze echte verantwoordelijkheid zet : « Houden van en dienen, God en onze broeders en zusters,

Gezegende stilte en her-schepping.

Mercredi des cendres

Le soir du mercredi des cendres à 18.30, eucharistie. Nous entrerons en carême ensemble pour Préparer Pâques. Pâques est la grande fête de l’année ! Il y aura d’ailleurs cette année plusieurs baptêmes qui marqueront l’entre dans la vie chrétienne de plus jeunes enfants de Wezembeek.
Pâques est même une fête plus importante que Noel. Mais peu de décorations dans les rues, le printemps l’emporte sur le reste, et Pâques est souvent accompagné de petites vacances familiales.
Mais Paques est comme Noel, s’il n’y a pas de véritable préparation du cœur et de l’esprit, la fête passe comme une fête amicale… alors qu’elle est tellement plus. 4O jours pour suivre Jésus dans ce chemin de pénitence, de souffrance aussi, pour revivre avec lui dans sa résurrection. Et toute résurrection est précédée de la mort.
Vivons ce chemin plein d’humanité et de spiritualité en mettant nos pas dans ceux de Jésus qui culmineront dans la semaine sainte.
Pour l’heure, décidons, ou, choisissons d’entrer en carême, en acceptant le geste des cendres, de la purification, de la pénitence. C’est sur ce chemin de générosité que nous rencontrerons celui qui nous mène à la vie en plénitude.
Après la messe, nous partagerons un repas, bol de riz, au presbytère. Bienvenue à tous !

Aswoensdag

De avond van Aswoendag om 19 uur is er een Eucharistieviering. We gaan samen de vastentijd binnen om Pasen voor te bereiden.Pasen is een grootjaarlijks feest. Er zullen dit jaar zelfs enkele doopsels die het begin van het christelijke leven van jonge kinderen uit Wezembeek markeren.
Het Pasfeest is zelfs belangrijker dan Kerstmis maar met minder versiering. Het voorjaar doet de rest en trouwens met Pasen is het vaak een kleine familie vakantie.
Pasen is zoals Kerstmis, als er niet een echte voorbereiding van hart en ziel is, een gewone feest hoewel het veel meer is. 40 dagen om Jezus te volgen op de weg van boete doening en ook van lijden om met Hem de heropstanding te herbeleven. Iedere verrijzenis is voorafgegaan door de dood.
Beleven wij de weg vol menselijkheid en spiritualiteit door Jezus te volgen in de Heilige Week.
Laten wij beslissen of kiezen de vasten binnen te gaan met het gebaar van het askruisje, teken van boete doening. Na de Heilige Mis is er gelegenheid tot het delen van een kom rijst in de pastorie.
Welkom aan allen.

Rétrospective 2013, un regard

Bruxelles (Kerknet, 31 décembre 2013) - C'est toujours difficile de jeter un regard dans le rétroviseur pour revoir l'année écoulée.....dit Tommy Scholtes sj, l'attaché de presse de la conférence des évêques de Belgique.
« Je vois beaucoup de célébrations avec des familles, des mariages, des baptêmes et des funérailles, où ensemble avec les gens, nous approfondissons et célébrons notre foi.
C'est beau de pouvoir réunir des personnes qui veulent célébrer leur foi et qui veulent en témoigner dans leur vie de tous les jours.
Les choses les plus simples que les gens vivent sont parfois les plus importantes, en particulier en relation avec les pauvres, les malades et les chrétiens qui font de leur mieux avec leur foi.

Le changement de Pape

Le changement de Pape fut naturellement l'évènement le plus important et le plus inattendu dans l'Eglise en 2013. La démission d'un Pape constitua en effet une première et l’élection du Pape François, un jésuite, venu d'Argentine, le fut également. Nous vivons réellement dans une nouvelle ambiance.
Le nouveau Pape prend le temps pour les gens, il sourit et organise le Vatican d'une façon nouvelle.
Il réforme la banque du Vatican.....et il parle tous les jours de l'Evangile d'une manière compréhensible et émouvante. Sur Twitter il a 11 millions de lecteurs. Des personnes qui s'étaient éloignées de l’Eglise se rapprochent à nouveau.

La restructuration des paroisses

En Belgique, les évêques sont très occupés à restructurer les paroisses et les églises reçoivent parfois une autre affectation. Cependant, je constate encore que dans beaucoup d'endroits, vivre sa foi est très important. Les gens d'aujourd'hui vivent leur foi d'une manière beaucoup plus consciente qu'il y a 50 ans ! A cette époque, le Concile de Vatican II fut bouclé. Nous sommes encore loin dans nos communautés de croyants d'assimiler complètement Vatican II.

Depuis l'étranger, nous sommes parfois considérés comme un pays progressiste. Cela est agréable à entendre si cela signifie créativité, mais ce l'est moins si c'est parce que l'euthanasie semble avoir la préférence sur le développement des soins palliatifs ! Toutes les autorités religieuses du pays ont d'ailleurs émis un avis commun très clair, et négatif évidemment, par rapport au projet de loi sur l’euthanasie des enfants, quoique peu relayé dans les médias.
Les mêmes médias n'ont pas accordé non plus beaucoup d'attention à la prière pour la paix en Syrie et au Moyen-Orient, alors que la situation internationale a évolué ce même weekend !

Nos médias d’Eglise, Kerknet, sites Internet, Kerk & Leven, Braambos, revues diocésaines, et les nombreuses autres initiatives qui sont prises, aident à renforcer la communication au sein de l’Eglise.
Ils existent afin que l'Eglise, les communautés de croyants avec leurs évêques, les prêtres, les diacres, les animateurs pastoraux, puissent réagir d'une manière interactive et témoigner d'une société et d'une Eglise ouverte, sachant que nous vivons dans un pays pluraliste.
Nous sommes des milliers à avoir commencé à préparer le Synode de 2014 ! Le point central y est la famille. Et à ce sujet, il y a encore beaucoup de choses à dire ! Et à espérer ! »

Het jaar 2013 ...

‘HET IS MOOI OM MENSEN SAMEN TE BRENGEN DIE HUN GELOOF WILLEN VIEREN’

BRUSSEL (KerkNet) – Het is altijd een moeilijke oefening om op het einde van het jaar terug te kijken … Dat zegt Tommy Scholtes s.j., de persattaché van de bisschoppenconferentie van België. “Ik zie vele vieringen met gezinnen, huwelijken, dopen en uitvaarten, waar we samen met de mensen ons geloof verdiepten en vierden… Het is zo mooi om mensen te mogen samenbrengen die hun geloof willen vieren en die er ook van willen getuigen in hun dagelijkse leven. De eenvoudigste dingen die bij de mensen leven zijn soms de belangrijkste, in het bijzonder met betrekking tot armen, zieken en christenen die hun best doen met hun geloof!”

De pauswissel

“De pauswissel was natuurlijk de belangrijkste en meest onverwachte gebeurtenis in de Kerk. Het aftreden van een paus was een première en het aantreden van Paus Franciscus, een jezuïet uit Argentinië, was dat evenzeer. Wij ervaren echt een nieuwe sfeer. De nieuwe paus neemt tijd voor de mensen, hij glimlacht en hij organiseert het Vaticaan op een nieuwe manier. Hij hervormt de bank van het Vaticaan… en hij spreekt dagelijks over het evangelie op een begrijpelijke en aandoenlijke manier. Op Twitter heeft hij 11 miljoen volgers. Mensen die veraf stonden komen opnieuw naderbij.”

Herstructurering parochies

“In België zijn de bisschoppen druk bezig met het herstructureren van parochies en krijgen kerken soms een andere bestemming. Toch ervaar ik nog steeds op vele plaatsen dat geloof beleven zo belangrijk is. Mensen van vandaag beleven dat geloof soms bewuster dan 50 jaar geleden! Toen werd het Tweede Vaticaans Concilie afgerond. Wij zijn er nog zeker niet klaar mee om alles te verwerken in onze geloofsgemeenschappen.

Vanuit het buitenland worden we soms als een progressief land bekeken. Dat is fijn als dat creatief betekent, maar het is minder aangenaam als dat is omdat euthanasie de voorkeur lijkt te krijgen boven palliatieve zorgen. Alle religieuze leiders uit ons land hebben hierover een duidelijk gemeenschappelijk standpunt ingenomen, al kwam dat in onze media nauwelijks aan bod. Diezelfde media hadden overigens ook nauwelijks aandacht voor het gebed voor de vrede in Syrië en in het Midden-Oosten, al veranderde de internationale situatie nog datzelfde weekend!

Onze kerkelijke media, KerkNet, websites, KERK & leven, Braambos, bisdombladen, en de vele andere initiatieven die worden genomen, helpen de communicatie in de kerkelijke wereld te versterken. Zij zijn er om de Kerk, geloofsgemeenschappen met hun bisschoppen, priesters, diakens, pastorale werkers steeds interactiever te laten reageren en zo te getuigen van een open maatschappij en Kerk, in het besef dat wij in een pluralistisch land leven. Met duizenden zijn wij intussen gestart om de Synode van 2014 voor te bereiden! Daarin staat het gezin centraal. En daarover valt nog veel over te zeggen! En te hopen!”

11-2013

Comme je l’ai dit l’autre jour, Jésus n’est pas né pour faire la fête. Il est venu au monde pour y être présent, pour que Dieu s’y fasse homme et pour que tout homme devienne Dieu. Oui, c’est un mystère profond : Dieu, le Roi tant attendu, tant annoncé par les prophètes, est un Dieu enfant, Dieu Emmanuel, Dieu avec les hommes, Dieu parmi nous. Mais alors, ne le voyons-nous pas ? Là où il est : au milieu des pauvres, au milieu des réfugiés, au milieu des couples séparés, au milieu des familles en tension, au milieu des malades, au milieu de l’Eglise qui se reconnaît pécheresse aussi. En quatre mots, il est venu apporter la Foi, l’espérance, la charité et la Paix… A découvrir aux messes Noel !

Le défi de chaque année est faire de la fête de Noël l’occasion d’une vraie rencontre avec Dieu. Cela vaut bien quelques semaines de préparation que nous appelons l’Avent. L’occasion de faire la fête solidaire avec d’autres. Que les vœux échangés soient aussi des moments de vraie fraternité et de foi.

Aussi, je vous souhaite à chacun et à chacune, une sainte fête de Noël et une Heureuse année 2014.

11-2013

Zoals ik onlangs heb gezegd, Jezus is niet geboren om te feesten. Hij is op de wereld gekomen om er tegenwoordig te zijn, opdat God mens zou worden en opdat ieder mens God wordt.
Ja, het is een groot misterie: God, de Koning zozeer verwacht, zozeer aangekondigd door de Profeten is een Goddelijk Kind, God Emmanuel, God met de mensen, God onder ons. Maar….zien wij Hem dan niet ? Daar waar Hij is: temidden van de armen, van de vluchtelingen, van de gescheidenen, van de families die in spanning leven, van de zieken, temidden van de Kerk, die erkent ook zondaar te zijn.
In een paar woorden, Hij is gekomen, het Geloof, de Hoop, de Liefdadigheid en de Vrede te brengen. Te ontdekken met Kerstmis !
De uitdaging van ieder jaar is van het Kerstfeest een gelegenheid te maken van een echte ontmoeting met God. Dat is toch enkele weken voor voorbereiging waard. Wij noemen dat de Advent. De gelegenheid  het feest solidair te vieren met anderen. Dat de uitwisseling van wensen ook echte momenten van broederschap en geloof moge zijn.
Ik wens U ieder, een Zalig Kerstfeest en een gelukkig jaar 2014.

La rentrée déjà derrière nous… rentrer tous les jours

Ce n’est pas un mystère. Le calendrier scolaire est un peu le calendrier de tous puisque durant les vacances, l’ensemble des événements publics s’apaise – sauf cette année avec l’intronisation du Roi Philippe et de la Reine Mathilde – mais le rythme de tous devient différent.
Et la Communauté paroissiale vient de se repeupler, et à Wezembeek st Joseph, quand on parle de rentrée, cela signifie écoles Notre Dame de la Trinité, et st Georges, catéchèses de confirmation, réouverture de la Bergerie durant la messe dominicale (accueil des tout petits pour une initiation à la vie de Jésus)… et l’annonce d’un souper des briques le 18 octobre. Des briques ? Oui vous le savez peut-être mais tous ces groupes qui ensemble fondent la vie paroissiale sont appelés « briques » en raison des « pierres vivantes » que nous sommes, tous indispensables à la vie paroissiale.
Mais en fait, nous « rentrons » tous les jours à la maison… familiale ou autre. Tous les jours, nous ramenons les expériences vécues en dehors pour les partager, et pas uniquement par Facebook, mais en « vrai ». Parler, raconter, souder ou ressouder les liens… cela se fait en famille, en couple d’abord, avec les enfants aussi ! Les jeunes sont en attente d’oreilles attentives qui écoutent avec bienveillance. Et la communauté paroissiale est faite d’un ensemble de familles, dans une grande diversité mais avec des liens… Le parvis de st Joseph ressemble souvent à une petite agora où les échanges amicaux ne s’arrêtent pas après les messes, échanges aussi de bonnes ou moins bonnes nouvelles. La Communauté prend racine, entre autre dans tous ces échanges.

Le feuillet d’informations paroissiales va être largement diffusé… Qu’on se le dise, et qu’on le dise aussi à ceux qui sont intéressés par la vie chrétienne ou par la vie d’une communauté vivante ! Merci à tous ceux et celles qui la rendent si vivante !

 

 Het nieuwe schooljaar is weer gestart ! Iedere dag is een nieuwe start !

De schoolkalender is een beetje de kalender van ons allen want gedurende de vakantie komen we tot rust- behalve dit jaar i.v.m. met de Kroning van Koning Philippe en Koningin Mathilde-.
De parochiegemeenschap bevolkt zich weer, ook met allerlei nevenactiviteiten als catéchismusvoorbereiding, vormsel, enz. Ook de aankondiging van een ontmoeting met de “bouwstenen” van de parochie op 18 oktober. De bouwstenen ? Ja, U .weet misschien dat alle groepen samen « levende bouwstenen » vormen, wij zijn allen omnisbaar !
Uiteindelijk komen wij allen iedere dag thuis met onze ervaringen. Praten, vertellen, verbinden ons in de familie allereerst als echtpaar mar ook met de kids ! De jongeren luisteren verwachtingsvol !  
De parochiegemeenschap is een familie in grote verscheidenheid verbonden. Het St Jozefplein
is een plaats waar wij elkaar ontmoeten voor een vrienschappelijk woordje.

Het parochieinformatieblad  zal uitgebreid verspreid worden. Zegt het verder. Vertel het ook aan hen die geïnteresseerd zijn in het christelijke leven of in een levende gemeenschap.
Dank U, allen die dit levend maken.

Juin 2013 - Merci !


Toujours difficile de conclure une année pastorale ! Pourquoi ? parce que la vie chrétienne ne connaît pas de vacances ! si on disait aux amoureux « on va faire une pause pendant les vacances », n’en seraient-ils pas désolés, je pense même qu’il y aurait une ferme opposition ! Bien sûr les rythmes vont changer, certains s’absenteront un temps pour un repos, une détente, et d’autres ne le pourront pas. Je suggère que les vacances soient un temps où l’amour de Dieu se renforce parce qu’en fait durant l’année, tant de choses nous occupent qu’on est parfois plus disponibles intérieurement durant l’été. La vie est comme la météo : elle est peu sûre, éclaircies, orages, nuages, … et même si nous ne connaissons pas dans nos régions des tornades ou cyclones, il y a des moments où cela bouge très fort ! Alors prenons un peu de temps, à Wezembeek ou ailleurs, pour revenir aux « premiers amours », pour refaire plus amplement connaissance avec celui qui inspire nos vies, celui qui oriente nos cœurs. Jésus nous accompagne sur les chemins de la vie, et nous fixe rendez-vous dans toutes les églises de la terre tous les WE ! Serions-nous parfois tentés de répondre : sorry, pas le temps ? je n’en crois rien ! Au contraire, que la Parole de Dieu et son Eucharistie soient de tous les instants.
Mais je dois aussi vous remercier ! pour tous les engagements des bénévoles au sein de la paroisse ! et aujourd’hui un merci  tout particulier à Marie-Cécile van den Hove pour son engagement durant de longues années !

Juni 2013


Wij willen Marie-Cécile danken voor haar inzet gedurende al die jaren en voor alles wat ze voor ons betekent in de samenleving van onze parochie !
Laten we gedurende de vakantietijd ook tijd nemen voor eucharistie en meditatie : het kan gewoon niet anders. Alsof je tegen mensen die mekaar liefhebben kon zeggen « laten we in de vakantie pauseren ? ». Dat gaat toch niet, daar zijn we het mee eens! En voor Jezus is het hetzelfe. Hij gaat gewoon met ons mee ofwel blijft gewoon bij ons als we niet weggaan. En dan blijft hij er gewoon bij als een bron van inspiratie voor ons dagelijks leven, op vakantie of thuis.

Le 3° jour, il est ressuscité

Nous avons essayé de suivre le Christ durant le carême. Les enfants ont mis semaine après semaine, des wagons tirés par la locomotive qui entraine le convoi vers Pâques. Les paroissiens ont reconnu le curé dans la cabine de la locomotive ! Merci pour le clin d’œil sympathique ! Et voilà que nous sommes à Pâques, jour de fête et de joie pour tous. Même si la mention de Pâques ne peut plus être présente dans les calendriers des vacances scolaires (!).
Quelques jours après l’élection du pape François, l’Eglise, et plus largement le monde, découvre sa simplicité qui n’est pas faite que de gestes. Il appelle les communautés à vivre l’essentiel : l’amour, la simplicité, la proximité des pauvres, et à ne jamais perdre la joie. Précisément, celle de Pâques est celle qui a traversé la mort. Nous sommes rejoints par le Ressuscité sur nos routes de tristesses et d’échecs, et il nous redit qu’il est ressuscité pour que nous ayons la vie.
Le pape a aussi invité les prêtres à célébrer l’eucharistie dans la joie ! Merci à la communauté paroissiale de nous aider, et que notre joie soit communicative.

De 3° dag is hij verrezen

We hebben gedurende de Vastentijd geprobeerd Jezus van dichtbij te volgen. En de kinderen hebben zelfs wagons geplaatst achter de locomotief die naar Pasen rijdt. Leuk knipoogje van de kinderen. Nu is het Pasen, de grootste feestdag in de Kerk. Een dag van vreugde. Een vreugde die rekening houdt met ons leven en die zelfs door heel ons leven doorgaat, onze ervaringen van dood en mislukkingen.
Jammer dat we ook hoorden dat het woord Pasen niet meer in de schoolkvakanties mag vermeld worden.

Avent 2012

Un concert de Cantus Firmus a ouvert l’Avent. Un  concert de NOEL aura lieu le 14 décembre par les Anonymes du XX° siècle et Marie-Noëlle de Callatay… les soeurs du monastère ste Elisabeth de Minsk (Biélorussie) seront avec nous pour nous proposer leurs articles religieux, et le 16 décembre nous accueillerons notre archévêque Mgr Léonard, en visite dans le doyenné d’Overijse dont nous faisons partie. A cette occasion, il bénira le nouvel autel que nous recevons. Il est offert à la Paroisse st Joseph par l’abbé Willemaers, vieil ami de mon prédécesseur bien aimé de tous, Roger Desmedt. L’autel a été réalisé par le même orphèvre que celui qui a réalisé un des autels de la cathédrale st Michel, le bruxellois Simon Lévi. Deux mains en geste d’offrande ou de prière exprimeront notre prière communautaire et l’eucharistie célébrée.
Ensuite, toute la paroisse sera invitée à partager l’apéritif avec Mgr Léonard.
Que ces moments forts nous aident à disposer nos cœurs à accueillir celui qui vient parmi nous, l’Emmanuel, Dieu-parmi-nous à Noël !

Advent 2012

Veel gebeurtenissen : nog een Kerstconcert op 14 december in onze Kerk, en het bezoek van onze Aartsbisschop in het kader van zijn bezoek aan het dekenaat Overijsse. In het WE van 15-16 december, zullen de zusters van het st Elisabeth klooster van Minsk hun religieuse artikels te koop aanbieden, ten bate van hun ziekenhuis en weeshuis. Gedurende de viering van 16 december om 10.30 (tweetalig) zal Mgr. Léonard het nieuwe altaar inwijden dat wij krijgen van E.H.  Willemaers. Het is door dezelfde artist gemaakt dan een van de altaren van de Kathedraal, Simon Lévi. Na de mis, is er vor iedereen een receptie in de parochiezaal onder de kerk.
Moge deze gebeurtenissen ons er bij helpen om de Advent zo geod mogelijk te vieren alse en voorbereidingstijd op Kerstmis. Dan zal de geboorte van de Emmanuel,  God-met-ons ook in Wezembeek, gevierd worden.

Dejà à tous, une Sainte fête de NOEL, vor iedereen een Zalig Kertsfeest !

Octobre: mois de la mission

Après la rentrée, le mois d’octobre file, et très vite le congé de Toussaint est en vue. Premiers We avec les mouvements de jeunesse… petit congé trimestriel, l’heure d’hiver qui commence… Octobre est traditionnellement le mois de la Mission, on pense aux missionnaires, aux « jeunes Eglises », aux « Eglises des pays émergents ».
Pourquoi la vie de l’Eglise y est-elle plus vive bien souvent que dans nos régions ? Peut-être parce que les familles font plus explicitement le choix de l’Evangile ? Les chrétiens de là-bas savent qu’ils doivent choisir très explicitement l’Evangile, Jésus, et que la communauté chrétienne, l’Eglise, est faite pour que nous nous soutenions tous dans ce choix de vie, avec ce qu’il peut avoir de radical. Osons-nous faire les choix ? osons-nous donner les priorités au « vivre ensemble la foi et la célébration de la foi » ? C’est le défi du Synode de la Nouvelle Evangélisation en cours à Rome depuis quelques jours à Rome.
Un petit livre publié par les évêques « Etre chrétien aujourd’hui » peut nous y aider !
A tous et toutes, je souhaite une belle année « de la Foi »

Oktober: missiemaand

Het gaat misschien zelfs nog iets verder voor ons. Durven wij ervan te getuigen dat wij christen en katholiek zijn ? met alles wat het inhoudt. We durven spreken over al onze hobby’s en onze familie. We zijn vaak verlegen om over ons geloof te praten met anderen. De Nieuwe Evangelisatie in onze streken zal er vanaf: onze getuigenis en ons doorgeven van ons geloof zal bepalen hoe het allemaal verder zal gaan. Vinden wij het belangrijk of niet? “Chrsiten zijn in onze tijd” een boekje dat door de bisschoppen gepubliceerd werd kan ons er bij helpen.

 

Juin 2012

En fait il s'agit de savoir ce que l'on peut faire de ses vacances. Se distraire, se former, vivre un peu plus en famille, découvrir du pays… profiter d'un horaire souple… Tout est bien. Mais j'ai envie de vous donner un petit conseil. Profitez, mais faites aussi profiter de votre temps ceux qui vous accompagnent ou ceux qui restent ici…Et il y en a, plus qu'on ne le croit… les jardins de Wezembeek sont aussi agréables… Nous penserons spécialement aux jeunes des mouvements qui partent au camp, et aux moments des Promesses. A la fin d'une année paroissiale, qui est souvent amenée à s'aligner sur les calendriers scolaires, j'ai aussi envie de vous dire merci pour les dizaines de personnes impliquées dans les « briques de la paroisse », groupes divers et chaque personne chargée d'une partie de l'animation et de la vie liturgique et paroissiale. Nous avons beaucoup de chance !

Pendant l'été, ayez avec vous un livre ou deux qui nourriront votre vie spirituelle et découvrez l'eucharistie là où vous serez, les communautés paroissiales de l'été sont accueillantes. Et ramenez-nous vos expériences. Elles donneront peut être de nouvelles idées enrichissantes.
Bonnes vacances à tous !

Le Père Fernand Lambert me remplacera durant mon absence. Merci à lui !


Juni 2012

Altijd moeilijk om over vakantie te praten, sommigen gaan ver weg of veel weg, en anderen minder. En toch is het voor iedereen vakantie. Jongeren gaan op kamp, of moeten opnieuw studeren. En toch is het vakantie. De zon is van de partij of totaal afwezig, moeilijk te voorspellen. Ik wil iedereen danken voor alles wat mogelijk werd gemaakt in onze parochie zodat alle generaties er van kunnen profiteren, van de jongsten tot de oudsten ! Kinderen werden gedoopt, kregen eerste communie, werden gevormd. Ze kregen kans voor een aangepaste liturgie.


Prettig vakantie aan iedereen !


Pater F. Lambert zal mij vervangen gedurende mijn afwezigheid. Ik dank hem daarvoor !

 


La Pâque du Christ et notre Pâque

Nous aimerions tant parler tout le temps de la vie, du printemps, du soleil, du bonheur, et pourtant nous savons rationnellement qu'existent aussi le froid, les problèmes, ou l'hiver. Et quand vient le printemps, nous pensons immédiatement que l'été est déjà là !
La vie de Jésus est ainsi faite d'événements successifs qui le mènent au long de sa vie à donner de plus en plus de lui-même, jusqu'à donner sa vie par amour pour la vie ! Un comble chez celui qui n'est qu'Amour, d'être condamné à mourir sur une croix. La vie rejaillit, la vie l'emporte, l'amour est le plus fort, et il est ressuscité ! Plus encore, il nous donne son Esprit pour vivre de son Amour.
Pour nous, c'est jour après jour que nous aspirons à vivre de son Amour, de sa Vie, et de son Esprit.

Pâque n'est pas uniquement une affaire d'œufs, même si le symbole de la vie est étroitement lié au symbole de l'œuf ! Qu'au-delà des œufs à consommer, nous puissions découvrir dans notre baptême renouvelé à la nuit de Pâques, notre renaissance quotidienne. Et renaitre, jour après jour, d'un amour infini qui nous rend déjà riches de ce même amour et de cette même vie qui nous accompagne.

Ik zou U graag een mooi Paasfeest wensen, waar iedereen kan ervaren dat de Verrijzenis van Jezus een weg is naar onze dagelijkse Verrijzenis. Iedere dag beleven als een nieuwe kans, een nieuwe gave of een nieuwe genade, waar Jezus ons de kracht geeft om opnieuw te starten. Inderdaag is het niet iedere dag lente, of zonnig weer ! Maar toch geloven wij in die liefdeskracht die Jezus ons geeft om iedere kans op te vangen die het mogelijk maakt in een vernieuwing te geloven. Een vernieuwing van geloof, een vernieuwing van Liefde.

Hier de preek die Dirk De Gendt, deken van Leuven, hield bij de begrafenis van de kinderen verongelukt in Sierre. Hij spreekt over Pasen en over tranen. Hij ziet en gelooft in Pasen, en toch zullen de tranen niet verdwenen zijn.


Décembre 2011
La sagesse de l'attente

Attendre vraiment peut devenir très pénible, comme attendre le médecin, ou attendre le retour d'un enfant… chacun sait ce que signifie la véritable attente. Quand la Bible parle de Sagesse, elle ne parle pas uniquement d'une attitude plus ou moins zen, elle parle en fait de Dieu lui-même : autrement dit, Dieu vient à la rencontre de l'autre et il se laisse trouver. Et on pourrait presque dire que la Sagesse est à nos cotés sans que nous en soyons conscients. Elle est en nous, et peut accompagner toutes nos pensées. Dieu nous devance et nous est proche… mais il faut aussi aller à sa rencontre. Deux mouvements très réalistes pour qu'une véritable rencontre se vive : aller l'un vers l'autre alors que dans la foi, je sais que Dieu fait le premier pas.

Les jeunes filles vont-elles aussi à la rencontre de l'Epoux, et elles sont plus ou moins prévoyantes. Elles savent que l'attente peut être longue. Sagesse de l'attente. Certaines veulent vraiment réussir la rencontre, et feront tout pour y parvenir, et elles prendront les réserves d'huile nécessaire à l'attente. Et peut-être que toutes ne vivront pas la rencontre de l'Epoux.

Il s'agit pour nous d'intégrer que l'attente de Dieu peut être longue, qu'il peut sembler loin. Tous les signes pourtant convergent. Il est plus près de nous que nous ne le pensons, et il partage le plus intime de nous-mêmes. Cela demandera de notre part une vigilance de tous les instants. La vraie rencontre rejette toute forme de nonchalance !

December 2011

De wijsheid van het wachten.

Wachten kan moeilijk zijn, zoals wachten op de dokter of wachten op de terugkomst van een kind…...ieder voor zich weet wat het echte wachten betekent. Als de bijbel over wijsheid spreekt, spreekt ze niet over een « zen » houding, ze spreekt over God zelf : anders gezegd God komt ons tegemoet, Hij laat zich vinden. Je zou bijna kunnen zeggen dat de wijsheid in ons is zonder dat wij het beseffen. Ze is in ons en kan onze gedachten begeleiden. God gaat ons voor en is ons nabij maar je moet Hem wel tegemoet gaan. Twee werkelijke bewegingen zodat een echte ontmoeting plaats vind. Gaat elkaar tegemoet wetende dat God in het geloof de eerste stap doet.

De Jonge Meisjes ook, gingen hun toekomstige echtgenoten tegemoet. Zij waren min of meer vooruitziend. Ze weten dat het wachten lang kan zijn. De wijsheid van het wachten ! Sommigen willen absoluut in de ontmoeting slagen en zullen alles doen om er toe te komen. Ze zullen voldoende olievoorraad meenemen om te wachten. Misschien zullen ze niet allen de tegemoetkoming beleven.

Wat ons betreft, het wachten op God kan lang en ver lijken. Trouwens gaan alle tekenen in dezelfde richting. God is dichterbij dan we denken en Hij deelt het diepste van onszelf. Dat zal ieder ogenblik waakzaamheid van onszelf vragen. De echte ontmoeting verwerpt ieder vorm van onverschilligheid.

Octobre 2011

L'été indien – Eté de la St Martin

Puisque notre été a été un temps d'automne, normal que l'automne nous cède quelques jours d'été et ils nous font beaucoup de bien. La rentrée passée, nous arrivons déjà au congé scolaire de la Toussaint. Activités de tous genres ont déjà repris leurs rythmes et en paroisse, nous avons repris toutes les formations de catéchèse et les accompagnements de post-caté ou encore les réunions des mouvements de jeunesse. Ces derniers ont vécu leurs « Passages » dans une belle célébration fin septembre.
Je me sens aujourd'hui comme Paul, Sylvain et Timothée qui écrivent aux chrétiens de Thessalonique ; « Je rends grâces pour votre foi, votre espérance et votre charité», piliers de la vie chrétienne.
La vie chrétienne se caractérise par ces trois vertus que nous n'avons certes qu'en devenir… Nous en vivons, elles grandissent en nous selon les moments de la vie, et sont même parfois en panne ! C'est que la communauté joue pleinement son rôle. En se réunissant pour la prière, l'écoute de la Parole et célébrer l'eucharistie, elle redit collectivement ses piliers sur lesquels elle veut s'appuyer. La commémoration des défunts ou la fête de tous les saints est l'évocation de ceux qui nous précèdent dans cette expérience des trois « piliers », eux qui sont invités à partager la Parole et la Vie en Dieu en plénitude.


Oktober 2011
Dit alles moet ons een diep vertrouwen geven. Ieder weet van zichzelf waar onze zwakheden liggen, en toch weten we dat op God's liefde mogen rekenen en dat we er zelfs dagelijks van leven. Op elkaar vertrouwen, samen hopen en geloven is onze kracht en onze toekomst, want in het hier Namaals zal alles verenigd zijn.
Iedere dag beleven alsof het de laatste dag van ons leven is, geeft ons de richting: iedere dag ons best doen om dat vertrouwen te laten groeien. In onze omgeving, thuis, op school, met de buren… en dat doet iedereen deugd. Nooit zal iemand U bekristiseren omdat u troost of vertrouwen opwekt.

Moge alle gebeurtenissen in Parochie of samenleving ons helpen om de goed richting aan te houden zonder ons er van weg te houden… Het vergt wel van ons de juiste keuze, God of Caesarus !

Juin 2011

Fin d'année… début des vacances

Merci Seigneur, pour tout ce qui a été vécu de beau… Pardon pour ce qui n'a pas été comme tu l'aimes… Donne-nous de refaire nos corps, nos cœurs et nos esprits pour te retrouver… Nourris nos vacances de ta présence puisque tu n'es pas en vacances si ce n'est pour nous retrouver, dans nos activités ou dans nos solitudes, dans la détente ou le travail qui jamais ne s'arrête complètement, ne fût-ce que pour nous permettre d'être en vacances.

Merci pour tous vos engagements, vos participations, vos responsabilités, votre dynamisme, vos services visibles ou plus discrets qui font de notre communauté un lieu convivial qui aime célébrer, écouter la Parole de Dieu, partager, avec toutes les générations, depuis la Bergerie jusqu'aux services de catéchèse, en passant par les préparations aux baptêmes… en un mot, la communauté se construit sans cesse. Les briques sont vivantes à St Joseph Wezembeek ! Chorales de jeunes et d'adultes, bibliothèque, tennis, salle paroissiale, sans oublier les écoles et les mouvements de jeunesse. Les écoles se mettent en congé, et les jeunes vont partir au camp.
Je souhaite de bonnes vacances à tous et à toutes ! L'eucharistie aura lieu durant toutes les vacances à St Joseph (sauf le samedi soir à partir du 2 juillet jusqu'au 3 septembre inclus).

Juni 2011

Wat we de laatste tijd allemaal meemaakten is niet eenvoudig samen te vatten. De vakantie geeft ons meer tijd om na te denken bij wat vreugdevol was en bij wat droevig was. We weten het goed. Vakantie geeft ons meer tijd om bezoeken af te leggen en te bidden. Laten we dat niet vergeten ! Laten we ook niet vergeten dat er overal een eucharistie viering is. Kerken zijn er overal, soms al moeten we een beetje zoeken. Een  mis is overal. Het is de moeite waard. Soms verliezen we veel tijd om een museum te zoeken, dat vinden we de moeite waard. Een Kerk vinden is nog meer waard!
Ik wens iedereen een deugddoende vakantie en hoop iedereen met nieuwe energie terug te zien in September.
De mis in St Jozef gaat door (behalve op zaterdagavond vanaf 2 juli tot en met
3 september).

Mars 2011

Pâques, c'est la vie

Pas de morosité, pas de déception, pas de tristesse, pas de crise... Je voudrais bien réfléchir ainsi tous les jours et appréhender la vie avec optimisme. L'optimisme est une belle qualité, mais il faut prendre la vie comme elle vient et l'assumer avec responsabilité. C'est en fait ce que Jésus a fait tout au long de son ministère. Rencontrer les personnes, visiter, connaître, pardonner, et parler de l'au-delà de la vie terrestre... Jésus emmène vers les réalités d'en haut et ne se limite pas aux problèmes, bien réels, de la vie qu'il partage au quotidien.
Jésus est, par toute sa vie, par sa naissance au coeur de l'humain, par sa mort et sa resurrection, le Signe par excellence que la vie l'emporte, que la mort n'a pas le dernier mot. Mais en même temps, notre vie est éphémère. Les récents drames du Japon l'ont rappelé. Les Japonais m'ont beaucoup impressionné par cette conscience d'une vie éphémère... Nous pouvons en tirer des enseignements.
Mais que la Semaine Sainte nous aide, chez nous ou en vacances, à vivre de près les mystères de la souffrance et de la vie de Jésus pour renaître avec lui. Plusieurs enfants seront baptisés à Pâques. Réjouissons-nous avec eux, leurs familles et notre communauté paroissiale.

Maart 2011

Wat de Japanners sterk ervaren hebben gedurende de laatste weken is onder anderen dat het leven vergangbaar is. Jezus heeft in zijn dagelijkse leven de mensen ontmoet in hun realiteit, in hun vreugde, lijden en sterven. Hij is het Teken van Leven in zijn rijkste betekenis. Ons leven is niet alleen optimistisch proberen te zijn tegenover alle gebeurtenissen die we meemaken en die soms moeilijk te beleven zijn. Het is diepgrondig Hopen en dat is iets anders dan alleen optimistisch zijn. De verrijzenis van Jezus is de bron van die Hoop. In die mate durf ik iedereen een mooi Paasfeest te wensen.

Décembre 2010

Noël dans le froid

Comme je l’ai dit l’autre jour, Jésus n’est pas né pour faire la fête. Il est venu au monde pour y être présent, pour que Dieu s’y fasse homme et pour que tout homme devienne Dieu. Oui, c’est un mystère profond : Dieu, le Roi tant attendu, tant annoncé par les prophètes, est un Dieu enfant, Dieu Emmanuel, Dieu avec les hommes, Dieu parmi nous. Mais alors, ne le voyons-nous pas ? là où il est : au milieu des pauvres, au milieu des réfugiés, au milieu des couples séparés, au milieu des familles en tension, au milieu des malades, au milieu de l’Eglise qui se reconnaît pécheresse aussi. Notre Noël 2010 ne sera sans doute pas la même que la Noël 2009.

Le défi de chaque année est faire de la fête de Noël l’occasion d’une vraie rencontre avec Dieu. Cela vaut bien quelques semaines de préparation que nous appelons l’Avent. L’occasion de faire la fête solidaire avec d’autres. Que les vœux échangés soient aussi des moments de vraie fraternité et de foi.

Aussi, je vous souhaite à chacun et à chacune, une sainte fête de Noël et une Heureuse année 2011.

December 2010

Kerstmis in de kou –

Een paar dagen geleden was het koud in de kerk. En we vonden gelijk een oplossing, in de zaal beneden de kerk. Daar was weer warmte. De kleine kapel had geen problemen. Maar tientallen mensen in onze naaste omgeving lijden van de kou, en we zouden ze graag helpen. Daar zullen we goed over nadenken met Kerstmis. In de kribbe van Bethlehem was het ook zeker koud. De paar beesten die er waren zullen geen centrale verwarming geweest zijn. En zodra wij een beetje kou hebben drijgt er paniek…

En toch is Kerstmis een groot en mooi Nieuws. Jezus durft opnieuw tussen ons te leven. Hij gunt ons zijn vertrouwen. Wat kan een mens meer verwachten dan vertrouwen en liefde ? Het is dus een mooie kans die we krijgen, hem ontvangen en echt ontmoeten.

Ik wens U allen een Zalig Kerstfeest en gelukkig Nieuwjaar 2011.

Septembre 2010

La vie reprend

L'été, qu'on le veuille ou non, est une période de « relâche » comme on disait dans les salles de cinéma qui fermaient quelques jours durant les vacances. Les esprits se détendent - encore que parfois …. - , les corps se reposent – encore que parfois…- et les esprits … et là je ne sais jamais si les vacances nourrissent l'esprit ou s'il se met en vacances aussi. Mais de toute façon, la vie reprend de plus belle. Nous avons eu de bonnes nouvelles des camps d'été des mouvements de jeunesse. Plusieurs troupes ont souhaité la présence du curé ou de « Papillon » (cherchez !) pour les promesses qui furent de beaux moments pleins d'émotion. Nous avons reçu une trentaine de cartes postales avec de multiples signatures, clins d'yeux ensoleillés qui ont fait du bien. Merci !
Catéchèses, baptêmes, Bergerie, liturgies des enfants… tout redémarre avec des bénévoles en plus (il en faut encore quelques uns) et certains nouveaux responsables. Merci pour ce dynamisme qui rend compte de l'espérance qui est en nous. Merci pour vos anecdotes d'été qui nourrissent notre quotidien, vos projets et vos engagements.

Au moment où l'automne se manifeste par une baisse des températures et les pluies, c'est le moment de donner deux fois plus pour que le soleil ne nous quitte que des yeux et non du cœur.
La vérité de notre foi, à la suite de Jésus en communauté paroissiale et en Eglise tiendra à la sincérité de notre témoignage vrai. Le reste, ce sont des paroles qui peuvent s'envoler quelquefois…

September 2010

Na de vakantie vinden we ook onze wekelijkse eucharistie terug. Het is goed God iedere week een kans te geven om ons toe te spreken en ons samen te brengen en een gemeenschap te vormen. Een gemeenschap die mensen samen brengt om te groeien in liefde en saamhorigheid. God antwoordt niet alleen door zijn woord maar vooral door zijn Liefde totaal aan ons te geven. Dat krijgen wij, en we staan er zo moeilijk bij stil. Ik hoop dat iedereen een beetje rust heeft kunnnen vinden gedurende de vakantietijd, en dat we samen weer een mooi jaar mogen beleven. Ons geloof en onze hoop zullen een mooi teken zijn van Jezus' aanwezigheid onder ons. Laat Hij altijd centraaal blijven in ons leven en in onze gemeenschap.

Juin 2010

Vacances avec Dieu
Suspendre le rythme effréné pendant quelques jours aussi va faire du bien. Prenons le temps de rendre visite, de visiter, non seulement des lieux, mais surtout des personnes, et ne commençons pas par ce qui est le plus éloigné mais par ce qui est le plus proche, nos villes proches, Leuven, Mechelen, où il y a tant d’histoire, églises, béguinages  et cathédrale à découvrir ou à redécouvrir… Même la nature est belle cet été, et elle vaut la peine de nous y arrêter. Même déjà à Wezembeek où nous sommes gâtés.
Dieu ne sera pas en vacances, au contraire, il est toujours disponible à nous qui le serons un peu plus. Profitons de l’occasion, si nous voyageons, pour rencontrer des communautés qui se réunissent le we pour la célébration. Si la Communauté est différente, c’est bien le même Seigneur qui invite à l’écoute de la Parole et au partage de sa Vie eucharistique.

Merci pour ces 6 années que j’ai déjà pu partager avec vous. Avec la grâce de Dieu, vous avez donné fécondité et enthousiasme à la prêtrise que j’exerce au milieu de vous, vous donnant un accompagnement dans l’éducation religieuse des petits et des plus grands, dans la célébration des grands moments de vos vies, et la célébration hebdomadaire de l’eucharistie. Pendant ces 25 ans de prêtrise, j’ai pu tant célébrer, laissant à la grâce de Dieu et de son Esprit, de rendre le Christ présent dans les vies de tant de chrétiens ! Si Dieu agit en premier, c’est votre accueil qui le rend fécond par l’Esprit qui agit en vous ! Merci Seigneur, Merci à mes parents et à ma famille,  et Merci à vous ! Merci au Cardinal Danneels qui m’a ordonné avec 7 compagnons jésuites.

Juni 2010

Reizen geeft allerlei kansen voor bezoeken en ontdekkingen. God is niet op vakantie maar overal komen christenen samen voor eucharistie. Het is dezelfde God en zijn zelfde Woord dat hij ons geeft. Vlak in de omgeving, Mechelen en Leuven zijn ook mooie dingen te bezoeken! Neem de tijd vooral voor de mensen die het het meest nodig hebben.

Hartelijk dank voor de 6 jaar die ik onder U mocht beleven. Met God’s genade hebt U vruchtbaarheid en leven gegeven aan God’s leven onder U. Hij heeft ons zijn Geest gezonden om hier Jezus aanwezig te maken, door onze vieringen en andere belangrijke momenten van ons christelijk leven. God neemt het initiatief maar Uw ontvangst en bereidwilligheid. De wekelijkse mis geeft kracht en inspiratie voor het dagelijkse leven. Ik mocht zo vaak eucharistie vieren, dopen, huwen, en bijstaan bij begrafenis gedurende deze 25 jaar priesterschap, en daar voor wil ik God op de eerste plaat danken, en ook mijn ouders, mijn familie en U allen. Dank ook aan Kardinaal Danneels.

Mercredi des cendres 17 février

Quel triste début de carême me direz-vous. Les cendres, c’est la fin d’un feu de bois, la fin d’un incendie dramatique, c’est aussi ce qui reste d’un corps passé au crematorium, ou d’un corps longtemps inhumé. Triste figure pour une montée vers Pâques. Pourtant, dans l’Ancien Testament, les cendres, signes de la pénitence ne sont pas là pour « casser le moral des gens ». Elles sont un rappel de notre réalité humaine : en forme à 20 ans, nous le sommes beaucoup moins à 60 ou 80, et quelques années plus tard, nous ressemblerons aux cendres.
On pourrait aussi dire que les cendres invitent à vivre pleinement, à se donner corps et âme, aux autres, à Dieu, à s’engager à fond dans la vie humaine et spirituelle. « Oui nous sommes peu de choses ! » entend-on parfois dire… mais nous sommes tant de choses, enfant de Dieu aimé du Père et des frères, engagé dans une famille, dans une profession, ou simplement riche d’une expérience humaine engrangée pendant des années professionnelles.
Le bout du Carême, c’est l’appel à la vie, à la vie qui surpasse échec et mort. Le carême nous fait pendre conscience de la densité de la vie jour après jour, une vie qu’il vaut la peine de vivre dans la prière, à l’écoute de la Parole, en partageant nos solidarités avec les pauvres, en respectant et en aimant notre prochain.

Aswoensdag 17 Februari

Aswoensdag is dan een nieuw vertrek, een nieuw beginpunt, van een  nieuwe route naar Jesus. Beseffen hoe belangrijk het leven is, het gewone leven, doet het ons intenser beleven. As is niet veel, en dat is het einde van ons aardelijk bestaan. We moeten dus ons leven goed gebruiken, alle kansen gebruiken om het zo intens mogelijk te maken. Daarom doen we die geste. As ontvangen en de uitnodiging horen van de priester “Bekeer U en geloof aan het evangelie” en dat verandert alles.

Il vient !

Au début de l’Avent, nous étions invités à nous alléger, laisser les poids qui freinent nos élans tournés vers Dieu pour nous préparer à cette rencontre tellement unique. La Bible parle de retour. Grand retour à la fin des temps, rencontre de celui qui aura fait le cœur de notre vie, et puis l’Avent se recentre sur l’histoire de la naissance de Jésus. Parce que la préparation annuelle à la naissance renouvelle chaque année les petits préparatifs du cœur bien connus des jeunes parents ou futurs parents. C’est tout le cœur qui peu à peu est pris par l’attente. L’attente est d’une certaine manière aussi importante que sa venue : quatre semaines pour reprendre conscience de ce que nous savons déjà dans la foi, que cet Enfant à naître est le Fils de Dieu, Dieu avec nous. Dieu a choisi d’entrer dans notre Histoire d’hommes et de femmes pour en devenir le partenaire privilégié. Il vient montrer par là que depuis le début des temps bibliques, il noue sans cesse de nouvelles alliances. Là est le cœur de la foi. Cela peut nous rendre fous de joie de savoir que Dieu est avec nous. La joie de Noël trouve sa source dans une crèche discrètement illuminée (pas chez le père Noël comme on nous le suggère parfois). Mettons tout en œuvre pour que nos jeunes puissent le percevoir parce que nous le leur montrons… Et nous serons tous heureux. Dès à présent, je vous souhaite de saintes fêtes de Noël.

De Kerstgeschiedenis schrijft voor ons een dagelijks gevoel, maar dat kent zijn hoogtepunt in het feest van de Geboorte: God is met ons sinds de eerste Bijbelteksten. We weten dat God met ons is, maar met Kerstmis nemen we opnieuw tijd om het te beseffen. Bij de Kerststal ligt de bron van een nieuwe vreugde. Laat ons tijd nemen om in onze gezinnen bij de Stal te bidden. De rust die er van uitstraalt zal ons goed doen. Ik wens U al een Zalig Kerstfeest.

La rentrée

Les agendas se remplissent à nouveau, et les journaux de classe se retrouvent dans les cartables… le programme quotidien change. Nous étions habitués à : visites, activités et voyage et voilà que tout ça est remplacé par : réunions, travail et un peu de détente…

Le beau temps de l’été aidera chacun à retrouver le rythme différent. Ceux qui ont dû rester à la maison seront contents de voir revenir ceux qui s’étaient éloignés pour un temps.
La communauté paroissiale est un peu comme une grande famille. On va se retrouver à nouveau plus nombreux pour vivre des temps forts. Mais pas uniquement des temps forts non plus. Simplement parfois pour respirer, pour se nourrir, se détendre… en Dieu… prendre à nouveau le rythme de la Parole de Dieu partagée, de l’eucharistie célébrée, avec la richesse et la diversité de notre paroisse.

Une idée ? mettre dans l’agenda  une petite croix, non une « x » mais une « + » qui montre que là, il y a un moment pour prier, pour réfléchir, pour lire un passage de la Parole de Dieu. Il nous parle aussi ! Et parler commence par écouter.

Opnieuw beginnen

Na de vakantietijd beginnen we weer met een nieuw schooljaar, en zelfs al gaan we niet meer allemaal naar school is het schoolrythme voor iedereen bepalend. Onze agenda’s worden weer volgeboekt met andere dingen. Laat on seen plaatsje maken voor gebed, met een klein kruisje in onze agenda voor het tijdstip dat we kiezen ervoor.
We nemen weer tijd voor onze eucharistie en gebedsbijeenkomsten en dat blijven centrale momenten om ons geestelijk te voeden en om tot rust te komen bij degenen die Vreugde en Rust geeft aan ons leven.
Laat ons ons best doen om onze Kerkgemeenschap zo breed mogelijk uit te werken zodat ons geloof en onze getuigenis zoveel mensen mogelijk mag bereiken.

Déjà les vacances

Fin juin, résultats, joies et déceptions, chez les jeunes et chez les parents. Cela prend beaucoup d’énergie ! Certains partiront le cœur léger, d’autres stressés. Puis-je me permettre une idée ? Faites de chouettes choses, qui reposent le corps, le coeur et l’esprit. Nous sommes tellement riches de nous-mêmes qu’un partage avec d’autres fera toujours du bien ! Partagez du temps, partagez l’accueil, ou partagez simplement l’amitié… parlez, parlez beaucoup avec ceux que vous aimez, ou encore faites silence… cela aussi peut faire du bien ! Laissez même le cœur vous parler sans que vous soyez obligés de donner une réponse.
C’est un peu le rôle de la prière : le cœur parle tout seul, rejoint le cœur de la vie, remonte à la source, et Dieu peut se révéler comme Père, et nous redire que son Fils a des choses à nous dire pour nous parler au cœur et nous révéler son Esprit.
Oui, les vacances peuvent même laisser parler l’Esprit de Dieu en nous, vous verrez si vous le laissez faire qu’il nous donnera joie et paix.
Mais surtout visitez les lieux de culte, prenez du temps pour une eucharistie dans une paroisse.

Et idée… envoyez une carte postale à
Paroisse st Joseph
149, avenue d’Oppem
1970 Wezembeek Oppem

Elles seront lues et affichées, et feront plaisir à ceux qui ne partent pas… et que vous porterez amicalement !

Alweer vakantie !

Examentijd zit erop. Ouders en jongeren zullen het niet betreuren. Iedereen heeft er de spanningen van. Ik hoop dat U een beetje rust en vakantie zult genieten. En als U reist, wens ik U ook een paar mooie kerken te bezoeken, om rust en tijd weer een nieuwe dimensie te geven. We hebben allemaal tijd en rust nodig om ons hart te laten spreken. Of het nu in sport of ontspanning is, er is altijd plaats voor vriendschap, liefde, gesprek en vreugde.
Neem ook tijd voor een bezoekje aan degenen die misschien niet de kans hebben om te reizen.
En als U ver weg bent, of zelfs niet ver weg, stuurt U ons een kaartje

Parochie st Jozef
149, Oppemlaan,
1970 Wezembeek Oppem

We hangen het op et we lezen het voor!

Tommy Scholtes, pastoor

50 ans

Quand quelqu’un fête ses 50 ans, il atteint une certaine maturité. Notre église fête ses 50 ans. En octobre prochain, il y aura 50 ans que le cardinal Suenens bénissait la première pierre. Nous en avons fait une année jubilaire 50 ans plus tard. Deux concerts magnifiques, un dîner avec tous les responsables de l’animation des « briques » paroissiales, et puis le 7 juin prochain, un apéritif paroissial qui regroupera tous ceux qui le veulent après la grand’messe. Les écoles apporteront 2 belles mosaïques qui seront installées dans le chœur de l’Eglise et ensuite dans la  chapelle fraichement repeinte par un groupe de parents et de jeunes aux couleurs de l’église. Le 7 juin, nous vivrons aussi un baptême, celui de la petite Elisa Greiner que nous connaissons tous bien et que nous aimons déjà depuis qu’elle vit chez Sandrine et Olivier. La communauté chrétienne n’arrive pas à maturité, elle ne cesse de renaître à nouveau. Elle passe sans cesse de l’enfance à l’état d’adulte : pleinement aimée par le Père comme un Berger qui veille sur son troupeau, elle est aussi portée par des adultes responsables qui la font vivre comme une vigne jusque dans tous ses sarments et les fruits sont nombreux. Le 7 juin, nous rendrons grâces à Dieu pour tous les fruits, pour toutes les grâces, pour le vécu des milliers de personnes qui dans l’église ou par la paroisse ont pu approfondir leur foi en la vivant le mieux possible. Merci à vous tous qui avez porté jusqu’ici la communauté paroissiale dans toutes ces animations. Je souhaite à tous de bonnes vacances, et une période de blocus pas trop lourde pour les jeunes ou les parents. Que les mouvements de jeunesse passent de bons camps dans les Ardennes ou au Maroc.

50 Jaar

Ons jubileumjaar heeft al veel meegebracht, concerten, diner van de verantwoordelijken, onze kapel is opnieuw geverfd. En op 7 juni is er voor iedereen een aperitief om het 50 jarig bestaan van onze kerk te vieren. We verheugen ons er allemaal op. We maken ere en mooie dag van. Dank aan al degenen die op een of andere manier de plaatselijke Kerk in stand houden en de communiteit in leven. Onze God zal ons zijn Geest schenken om altijd beter zijn weg te volgen in ons dagelijkse leven. We zullen ook onze vorige pastoors niet vergeten in ons gebed.

Ik wens aan iedereen een fijne vakantie om wat uit te rusten. Ik wens ook daarvoor nog de studenten een goeie studietijd. Het zijn zware dagen die ook voldoening met zich meebrengen. Dat doet ook weer deugd.

Ressusciter ? Encore ?

Si Pâques se trouvait quelque part au milieu de notre vie, nous pourrions dire que c’est l’apothéose de la foi. Mais voilà que Pâques, c’est tous les jours, un peu comme Noël. Mais alors pourquoi le fêter si spécialement ? Pourquoi trois jours de préparation ? Pourquoi tant d’attention à la souffrance de Jésus ? N’est-il pas déjà ressucité, déjà vivant en nous et autour de nous ?

Vous avez sans doute raison. Il est déjà ressuscité. Mais nous allons refaire ensemble l’exercice de la célébration. Célébrer, c’est se mettre en présence de Celui qui nous réunit, le Christ en entrant dans ses paroles, ses gestes, en les vivant en quelque sorte, la souffrance physique en moins. Mais nous pouvons jeûner raisonnablement. Pour farie l’expérience de la résurrection, il nous faut rejoindre Jésus dans son intimité, non uniquement regarder de loin, mais enter dans son Eucharistie, son action de grâces qui est aussi « sacrifice » don de soi jusqu’à l’extrême, et cela uniquement par amour. C’est encore percevoir que Jésus entre ainsi dans notre histoire plus profondément, comme il l’a initié à Noël dans l’incarnation. Et puis de passer du temps avec lui. Non passer quelques minutes en pensant à Lui, mais « demeurer », prendre du temps avec Lui, comme on le prend avec un grand malade ou avec quelqu’un qui a de grands soucis. C’est en plongeant dans la nuit du don, du service, que nous rejaillirons, forts de nos fragilités, joyeux au-delà de nos tristesses, paisibles et pleins d’espérance au-delà de nos doutes. Et c’est ainsi que nous continuerons notre route, heureux qu’il marche avec nous, et que nous puissions le reconnaître « à la fraction du pain ».

Déjà belles célébrations, où que vous soyez, et belle fête de Pâques.

We zullen samen vieren en geloven. Ervaren wat Jezus geleeft heeft, zijn lijden, zijn overgave, zijn liefde, en dat Woord dat hij ons zal geven zal ons voeden, en zal ons goed doen. Hij blijft niet bij woorden, maar gaat tot zijn Leven zelf. Dat is onze grootste vreugde. Als we de Passiedagen zo beleven zullen we ook het Paasfeest iets beter begrijpen. Hij verrijst en doet ons ook verrijzen. Daarna zijn we ook weer sterker om het dagelijkse leven te beleven. Samen stilstaan bij deze verschillende realiteiten maakt ons degelijk bewust van wie Jezus is, en hoever hij gaat.

Hij neemt ons mee in zijn Verrijzenis! Zalig Paasfeest!

 

Mercredi des cendres

Un jour étonnant, alors que certains sont en vacances sur les pistes du ski, alors que le carnaval s’achève (mais il y en a tellement ! et cela dure), un début de Carême. 40 jours pour revivre la Résurrection du Christ… en passant par la prière, la solidarité, la simplicité de vie, en joignant nos souffrances à celles du Christ qui les porte avec nous… Nous ne parcourons pas le carême seul dans un coin, mais avec lui, qui nous précède, nous montre le chemin. Il nous dit être le vrai chemin. Suivons-le joyeusement.

Il commence par nous rappeler les tentations qu’il a vécues : celles de l’avoir, celles du pouvoir, celles du refus de la souffrance. Il entre dans ces tentations pour y résister avec force et nous montrer un chemin pour les affronter de face, et pour les vivre avec nous.

 

Février 2009 / 2

Les amis sont heureux de se rencontrer et de parler. Les parents aiment parler avec leurs enfants et réciproquement. Je l’espère… La parole véhicule tant de choses, tant de sentiments, de désirs, d’inquiétudes, de peurs, de joies, d’espoirs… Entre amis, entre conjoints, entre équipiers, cela semble évident pour nous. Cela n’évite pas les incompréhensions, les questions supplémentaires, les redites… la parole n’est que le véhicule de la relation. Et la parole ne dit pas tout : restent les gestes concrets, les silences complices de confiance ou d’inquiétude… Mais au coeur des hommes et des femmes, la parole a toute sa place, elle a même intérêt à être fluide (pas nécessairement des flots non plus !)… La Parole de Dieu, véhiculée par la Bible, Ancien et Nouveau Testaments, véhiculée en actes individuellement, en couple, en famille, en communauté d’Eglise est du même ordre sauf que les interlocuteurs sont autres. Dieu s’adresse à nous, à moi, et je réponds, nous répondons… Cela se découvre au coeur de l’oraison, de l’échange, du partage, dans la prière, et elle demande autant d’énergie pour être comprise, assimilée, vécue en profondeur que toute relation d’amitié ou d’affection qui se construit jour après jour et qui n’est jamais vraiment accomplie. S’arrêter au coeur de la vie, et demander « Seigneur, que veux-tu que je fasse… ? » Faire la paix en soi… n’avoir pas sans doute une réponse immédiate, mais habituer son coeur à l’écoute aide à entendre, et c’est cela qui petit à petit crée le vrai dialogue, où le Dieu d’amour arrive à se donner à nous. N’es-ce pas ce que nous espérons tous, être aimés ? Etre reconnus pour ce que nous sommes, Dieu le fait… il attend que sa Parole porte du fruit en nous. Et cela va repartir de ma vie et rayonner. Les petits semeces de Parole ne restent pas seules, et quelques semences font des brins d’herbe par dizaines…
et notre Parole partagée tisse des liens entre les personnes
connues, et devient interpellation et témoignage quand elle s’engage dans la vie. La Parole en nous devient témoignage qui transforme notre vie et celle des autres…

Février 2009

Encore une semaine de passée. Elle fut riche en événements : la baptême de la petite Jeanne de Walque dimanche au cours de l’eucharistie animée, la rencontre avec les parents des enfants confirmands, le dîner des « briques », et ce we, messe des jeunes avec l’équipe de Sandrine Greiner, et puis ce dimanche la messe avec les enfants et les parents de la 1° communion et les guides. Nous étions plus de 450 dans l’église !

Quelle joie de partager avec vous tous ces évenements qui nouent la communauté. Je vous ai parlé ce jour de l’agenda de Jésus, « rencontrer les gens dans leur faiblesse », « prier » et annoncer la Bonne Nouvelle le plus largement possible. Les apôtres, et St Paul ont pris le relais avec les premières communautés qui sont devenues par leur vie, signe vivant de l’Evangile qui produit tant de forces d’amour.
Comme par hasard, à la fin de l’eucharistie, un appel était lancé pour la « Soupière sans abri » et ce n’était pas coordonné. Oui, plus on s’aventure dans l’évangile, plus on y sent une vie qui généère des choses. Qui ne donne pas nécessairement des idées nouvelles, mais qui provoque en nous ce sentiment, cette foi qui s’attache progressivement à quelqu’un, Jésus, qui devient comme le repère de nos vies, à la maison, au travail, à l’école, dans les mouvements de jeunesse… bref, tout au long de la journée.
Quelqu’un me disait à la fin de la messe de ce 8 février : je vais mettre « GAP » dans mon agenda : Guérir, les Autres, Prier… pas une bonne idée ?

 

Tommy Scholtes, pastoor

Aswoensdag

Aswoensdag is niet alleen het einde van de karnaval maar het begin van een nieuwe tijd van verzoening, van gebed, en gemeenschap om de Heer Jezus die ons de weg aanduidt in het midden van alle beslommeringen van het dagelijkse leven. Hij spreekt ons over solidariteit en over gebed, ook over lijden. De tendens in onze samenleving is te zeggen dat alle vormen van lijden omzeilt kunnen worden. Het is niet zo. Maar Jezeus is wel aanwezig in alle vormen van lijden zodat we nooit alleen zijn. Zijn liefde is de sterkste. Dat aanvoelen in de Vastentijd is het mooiste van deze 40 dagentijd.

Op naar Pasen zodat we er allemaal klaar voor zijn.

 

Febuari 2009

Als we als dagelijks programma in onze agenda zetten wat we vandaag in de lezingen gehoord hebben, dan ondervinden dat Bidden, Genezen, en het ontmoeten van de Zwakken of de Armen, bij ons het leven totaal verandert. Het is in feiten eenvoudig om de lezingen van vandaag te laten weerklinken in ons dagelijks leven. Het is de moeite waard en het zal ons deugd doen, en ook de anderen.

Décembre 2008

La fin de l’année a un côté morose en raison de la situation économique peu brillante. C’est peu de le dire. Mais chaque année, partout, il y a des crises. Ne gardons pas les yeux fermés sur nos quartiers, nos régions, nos pays, mais ouvrons les yeux au loin, et sentons-nous solidaires des crises, tout en y insufflant l’espérance dont nous sommes capables en manifestant de l’amour, de l’accueil, de la rencontre, de la vérité, de la simplicité de vie, du respect, de la tolérance, de l’amitié, du sens du service… en apportant tout cela comme présents à la crèche. Les présents, c’est nous, non pas l’encens ou la myrrhe. Serons-nous présents ? Au double sens du terme. NOEL cette année sera aussi la préparation à la rencontre de Taize à Bruxelles Expo. 40.000 jeunes attendus. Plus de 250 seront accueillis dans la paroisse st Joseph. Nous prierons avec eux les matins des 30-31 décembre et le 1° janvier. Ils découvriront notre paroisse par des témoins.
Avant cela, le concert de NOEL du 13 décembre après la messe des jeunes du caté sera l’occasion d’une rencontre conviviale et festive. Nous ne fêtons pas les 50 ans des pierres de l’église mais des pierres vivantes qui constituent notre communauté.

December 2008

Feest vieren is niet alleen cadeautjes geven en ontvangen, het is ook een aanwezigheid, en onszelf aanbieden bij de kribbe aan het kindje Jezus. We hebben zoveel te bieden, het beste van onszelf in feiten. Liefde, openheid en zoveel andere dingen van het eenvoudige leven. De ontmoeting van de 40.000 jongeren van Taize zal ook onze parochie treffen. Meer dan 250 zullen biji ons logeren. We zullen samen met ze bidden om 8.30 s’morgens in onze kerk. Maar 13 december beleven we eerst een kerst koncert na de jongerenmis. 50 jaar van een kerk, dat mag gevierd worden.
Ik wens U fijne Kerstdagen.

Novembre 2008

Accueillie dans les bras du Père
Impressionnante la mort de Sr Emmanuelle ? Non, une centenaire qui ferme les yeux dans son sommeil est plutôt une bénédiction. Mais quelle personnalité ! Je l’ai accompagnée dans des dizaines de conférences, je l’interviewée à la radio RCF, j’étais avec elle à RTL, et à la prison de Namur… Oui, notre Eglise avait une grande chance de l’avoir au milieu de nous… et elle le reste, parce que c’est tout le mystère de la mort. Partir et être vivant. Comme Jésus. Partir et être vivant au milieu de nous. Et c’est le lot de tous les défunts. Ils sont partis, et pourtant ils demeurent. Ils sont vivants plus que jamais dans la vie du Coeur de Dieu. Tous n’ont pas la renommée de Sr Emmanuelle. Mais tous bénéficient de la même grâce de vie. Nous les pleurons ? Oui sans doute. Mais ils nous donnent une force de vie, celle dont ils vivent. Et c’est ainsi que nous les commémorons pendant le WE de la Toussaint.
La réunion de Taizé à la fin de l’année à Bruxelles se prépare déjà. Un groupe s’est mis en route à la paroisse. Des dizaines de jeunes seront accueillis dans nos familles. Cela bousculera un peu nos traditionnelles fêtes ? Sans doute. Pour ouvrir nos familles et nos coeurs à des jeunes de l’Europe entière. Nous ne le regretterons
pas. Adresse de contact du responsable dans notre paroisse : Alain Bruyère [fa085799(at)skynet.be]. Le concert du 13 décembre verra aussi le début de notre jubilé en paroisse. Nous vous y invitons déjà chaleureusement. Bloquez dès à présent la date dans vos agendas.

November 2008

Wat we allemaal herdenken in deze dagen is het diepste van het leven. Geheugen en liefde zijn voor iedereen het belangrijkste. Dat telt voor ons. Degenen die zijn heen gegaan blijven levend in ons hart en we zullen ze nooit vergeten. Dat vieren wij het weekend van 1 en 2 november gedurende onze missen. Schrijf ook de bijeenkomst van de jongeren van Taizé in Uw agenda aan het einde van het jaar en het koncert van 13 december in onze kerk.

Juin 2008

Quelle merveille de pouvoir s’adresser au surfeur ! de pouvoir lui dire que la Communauté de St Joseph à Wezembeek est vivante. Qu’elle croit à l’Evangile qui est une Parole vivante qui met des gens ensemble pour vivre une communion ! Pas celle de l’Eurofoot mais celle de la joie vécue en profondeur. Chez nous, c’est pas la « grand messe du foot » mais la « grand messe du Christ ». Une grand-messe qui réunit pour entendre la Parole de Jésus et pour recevoir sa vie en nourriture. Nourriture ô combien nécessaire pour vivre tout court, et pour vivre l’espérance au quotidien. Mais beaucoup partiront en vacances bientôt, et ils se souviendront pourtant qu’à Wezembeek, personne n’oublie personne (on essaie en tous cas !!!)

Juni 2008

Wat een genot om zomaar even de mensen aan te spreken die op onze web site komen. Onze Parochie leeft van het samenkomen van een gemeenschap, klein of groot, dat maakt niet veel uit als we echt getuigen zijn van wat Jezus in ons leven meebrengt en verandert. Samen hopen, samen liefhebben, en samen zijn word beluisteren omdat we weten dat we er samen beter van worden.

Jezus zelf wordt ons Woord als we het langzaam toehoren, bidden en dan in praktijk brengen. We hebben hem gewoon nodig. En we mogen ervan genieten.

Velen zullen binnenkort met vakantie gaan , we zullen ze toch in Wezembeek niet vergeten gedurende onze vieringen,

 

 


WebAnalytics